Ne vous consolez pas après la prochaine querelle familiale avec les mots: “Couse inquiétude – seule hacher”. Après tout, après un plus grand nombre de querelles et de conflits, la relation va certainement aller à la fin. Par conséquent, le précipité après une querelle et la culpabilité est préférable de ne pas lisser, mais d’essayer d’initialement il n’y avait pas de tels moments critiques. Vous devez comprendre que vous avez choisi une personne vous-même, c’est le même homme dans lequel vous êtes tombé amoureux et j’ai décidé de l’épouser. La principale chose est de se rappeler que le mari n’est pas quelqu’un d’autre pour vous, vous devez être capable de trouver un compromis, quelque part pour céder la place, et quelque part pour montrer la persévérance.

L’un des problèmes courants des jeunes familles est un intérêt que dans mes propres problèmes. Apprenez à afficher la courtoisie, posez des questions sur les affaires de votre bien-aimée, essayez de participer à ses hobbies. Ainsi, vous serez uni plus que l’amour (qui se décolore souvent dans quelques années).

La continuation de l’élément précédent est la capacité d’écouter le partenaire. Toujours mieux être capable d’écouter que parler beaucoup. À cet égard, les relations familiales ne font pas exception. Si, en retour à la maison, vous éclaboussez immédiatement tous les problèmes négatifs ou vos propres problèmes pour votre mari, qui peut aussi être à vous, puis, bien sûr, en maintenant une bonne atmosphère dans la maison, cela n’aidera nulle part où que ce soit. L’option parfaite consiste à écouter son mari, intéressé par ses affaires et seulement partager votre. Drôle, mais parfois une simple capacité d’écouter fait de vous un excellent psychologue.

Aussi pour la capacité d’écouter – il n’est pas nécessaire de prétendre que vous êtes intéressé, essayez d’être sincèrement intéressé par ses affaires et ses passe-temps. C’est-à-dire soutenir la conversation, approuver quelques moments et t.RÉ.

Bien sûr, lorsque vous vivez avec une personne ensemble, il est impossible de vivre ensemble tout le temps et paisiblement. Par conséquent, sans critique et mots pointus, il n’est pas temps de faire. Mais essaie toujours de noter les côtés négatifs de la nature ou du comportement de votre mari, parlez également de ses partis positifs. Cela ne signifie pas qu’il est nécessaire de le traiter comme un enfant. Mais tellement, au moins, créera un conflit plus petit si vous n’atteignez pas le négatif entier dessus.

La plupart d’entre nous ne remarquent pas, mais cela arrive que nous, sans vous rendre compte vous-même, vous ne pouvez peut-être pas payer la commande. Dans les relations familiales, où il arrive souvent que l’égalité des deux côtés est relevée assez élevée, ces ordres peuvent causer un grand conflit. Besoin d’essayer de mots qui sonnent comme une commande, faire une demande ou une question.

Ne devrait pas non plus être têtu quand il s’agit de tout cas où vous comprenez que votre malvoison conseille des nouvelles sexuelles.Ruelle. Cependant, juste pour ne pas reconnaître leur erreur, insistez sur son. Capacité à arrêter et à reconnaître que votre erreur enregistre souvent de nombreux moments critiques.

Capacité à montrer la compréhension. Par exemple, la femme a préparé un merveilleux dîner. Elle a essayé de ravir sa bien-aimée et aucune réaction de lui. Il ne pouvait tout simplement pas remarquer qu’une sorte de dîner est spécial ou complètement immergé dans leurs problèmes. Bien sûr https://whitehavenemporium.net/bdsm-dans-le-sexe-comment-devenir-un-maitre/, une femme sera offensée et désagréable. Cependant, il est nécessaire de montrer la sagesse naturelle des femmes, de traverser son offensement une fois et d’essayer d’entrer sa position. Peut-être qu’il a eu une dure journée, ou il ne remarque généralement pas de telles choses et cela valait la peine de vous dire que vous avez essayé, préparant le dîner. Quand les deux côtés essaient de comprendre l’autre, d’essayer de survivre à sa situation, la tolérance et la contrainte deviendront une chose ordinaire.

Sourire – une grande arme, dans les affaires familiales, il y a les mêmes règles. Quand un mari ou une femme sourit, l’autre côté devient de ne pas chasser pour élever des sujets lourds et créer une nouvelle querelle.